RGPD : mise en conformité des sites web

Cela fait déjà un an que le Règlement général sur la protection des données (RGPD ou GDPR en Anglais) est entré en vigueur pour toutes les entreprises françaises et européennes. Pour ceux qui ne sont pas encore au courant, c’était le 25 mai 2018 !

Qu’est-ce que la RGPD ?

C’est une réforme qui vient renforcer la transparence sur l’utilisation des données personnelles sur internet. En gros, cela permet de protéger les internautes.

Désormais les entreprises, tous secteurs confondus, de l’artisan au commerçant, en passant par les professions libérales, sont équipés d’un site internet ! Les quelques-uns qui ne le sont pas encore sont donc invité à contacter l’agence West Adgency au plus vite J.

Qui est concerné par la mise aux normes RGPD ?

Toutes les entreprises sont concernées, dans toute l’Union Européenne.

L’entreprise doit évidemment détenir un site internet, vitrine ou e-commerce, pour pouvoir agir sur les mentions obligatoires et les procédures à intégrer au site web.

Le site internet en question est susceptible d’obtenir les données personnelles des utilisateurs à noms, prénoms, adresses e-mail, adresses postales…

Sachez que collecter, enregistrer et conserver ces données personnelles sans but précis, est simplement illégal !

« Toute donnée collectée et stockée doit poursuivre un objectif précis, pour une période donnée et l’utilisateur doit en être informé. Dès lors que cet objectif est atteint (ou non), la donnée ne peut être conservée sans limite dans le temps ».

Qu’est-ce qu’on risque si on ne s’en préoccupe pas ?

C’est très simple. Les entreprises ne respectant pas le règlement RGPD risque purement et simplement une amende pouvant atteindre 4% du chiffre d’affaires.

Ce n’est donc pas un règlement à prendre à la légère !

❌  Toutefois soyez vigilent, et prenez garde aux entreprises vendant des formations d’aide à la mise en conformité RGPD. Il n’existe toujours pas de certification RGPD  ❌

Concrètement, quels impacts sur votre site web ? 

Vous l’avez compris, le RGPD oblige les entreprises (détenteurs d’un site internet) à renforcera le droit fondamental à la protection des données personnelles. Comment ?

Avertir explicitement les internautes surfant sur votre site :

☑ De la récolte de leurs données personnelles

☑ Du recueil de leur consentement via une action positive (appelé Opt-in) et de la facilité à rompre ce consentement

☑ De leurs droits à demander la rectification ou l’effacement de ces données

Nb : l’acceptation des cookies a une durée de 13 mois

RGPD: protection des données personelles.

 Et les mentions légales dans tout ça ?

N’importe quel site web doit comporter une page de mentions légales.

Ces mentions sont imposées depuis 2004 par la LCEN (la Loi pour la Confiance dans l’Economie Numérique).

Cette page distincte, identifie clairement les responsables de la publication et de la gestion des contenus. L’onglet « Mentions Légales » est généralement placé tout en bas de la page d’accueil du site internet.

Le RGPD oblige à être transparents avec vos visiteurs et à leur rappeler leur rappeler la finalité de cette récolte de données privées.

Lors de la rédaction de vos nouvelles mentions légales, veillez alors à inclure les avertissements ci-dessus 🔝.

Pour ceux encore perdus dans ce nouveau règlement, ou encore qui n’auraient pas le temps à consacrer à cette rédaction de mentions légales (conformes au RGPD), l’agence digitale West Adgency est à votre service… Nous contacter par mail pour plus un éclaircissement sur ce thème !

0 Comments

Leave a Comment